21 novembre 2018, le 19/20 de France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur accueille Gilles Ascaride pour évoquer son dernier ouvrage, Zoé

Le journal 19/20 de France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur accueillait ce jeudi 21 novembre Gilles Ascaride à l’occasion de la parution aux Éditions du Fioupélan (collection Overlittérature) de son dernier ouvrage Zoé.

Cette édition du journal 19/20 est disponible ci-dessous en replay, la rencontre avec Gilles Ascaride commence très exactement à 2mn et 20s :

Zoé, Gilles Ascaride

Zoé, Gilles Ascaride

Vendredi 23 novembre 2018 à 18h30, « L’overlittérature, qu’es aco ? », conférence – lectures – dédicaces à l’occasion de la réédition du Discours sur l’universalité de l’esprit marseillais, de Henri-Frédéric Blanc, au Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert

À l’occasion de la réédition aux Éditions du Fioupélan (collection Overlittérature) du Discours sur l‘universalité de l’esprit marseillais, de Henri-Frédéric Blanc, une conférence – lectures – dédicaces aura lieu au Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert ce vendredi 23 novembre 2018 à 18h30, en présence de Gilles Ascaride et de Médéric Gasquet-Cyrus.

Discours sur l'universalité de l'esprit marseillais, Henri-Frédéric Blanc

Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert
5, place des Héros
13013 Marseille

Samedi 17 novembre 2018 de 10 à 13h, Gilles Ascaride dédicacera son dernier livre, Zoé, à la librairie Le Blason à Aix-en-Provence

Le samedi 17 novembre 2018 de 10 à 13h, la librairie Le Blason, à Aix-en-Provence, fidèle compagnon de route des Éditions du Fioupélan et de ses auteurs, accueillera Gilles Ascaride à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage, Zoé. Rencontre et dédicaces pour célébrer ce « merveilleux texte » (Philippe Caubère), « drôle, tendre, grave, souvent poignant, d’une humanité bouleversante » (Jacques Bonnadier), en un mot – ou en deux – … « Trop Fort ! » (Jean Contrucci).

Pour ceux qui manqueraient cette occasion, direction Marseille où Gilles Ascaride et les autres auteurs des Éditions du Fioupélan vous attendent (et notamment Henri-Frédéric Blanc et Médéric Gasquet-Cyrus pour leurs derniers ouvrages respectifs, Discours sur l’universalité de l’esprit marseillais et Dites-le en marseillais ! ) au 27ème carré des écrivains, organisé par le Comité du Vieux Marseille, qui se tiendra de 14h à 18h dans le hall du Centre Bourse (plus d’informations).

Zoé, Gilles Ascaride

Pour tout savoir sur Zoé, rendez-vous sur cette page.

Librairie Le Blason, Aix-en-Provence

Samedi 17 novembre 2018, 27ème carré des écrivains dans le hall du Centre Bourse à Marseille, retrouvez les auteurs du Fioupélan

Le samedi 17 novembre 2018, le 27ème carré des écrivains, organisé par le Comité du Vieux Marseille, se tiendra dans le hall du Centre Bourse à Marseille. Les auteurs des Éditions du Fioupélan seront présents et très heureux de dédicacer leurs livres, les trois dernières parutions seront disponibles à cette occasion en avant-première :

Télécharger le programme de la manifestation au format pdf

27ème carré des écrivains
Hall du Centre Bourse de Marseille
17 Cours Belsunce
13001 Marseille
contact@comiteduvieuxmarseille.net

Marseille, 27ème carré des écrivains, samedi 17 novembre 2018

Vendredi 9 novembre 2018, article de La Provence sur Zoé, de Gilles Ascaride, et sa présentation au Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert

La Provence, sous la plume de Laetita Gentili, consacre une bel article à Zoé (Éditions du Fioupélan, collection Overlittérature), le nouveau roman de Gilles Ascaride, à l’occasion de sa parution et de la présentation officielle qui aura lieu vendredi 9 novembre 2018 à 18h30 au Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert, présentation / lecture / dédicace animée par Médéric Gasquet-Cyrus, en présence de l’auteur.

La Provence, article sur Zoé, de Gilles Ascaride, et la présentation officielle à Chateau-Gombert le vendredi 9 novembre 2018

Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert
5, place des Héros
13013 Marseille

Vendredi 9 novembre 2018 à 18h30, Présentation / lecture / dédicace animée par Médéric Gasquet-Cyrus à l’occasion de la parution officielle de Zoé, de Gilles Ascaride, au Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert

Le vendredi 9 novembre 2018 à 18h30, à l’occasion de la parution officielle de Zoé, de Gilles Ascaride (Éditions du Fioupélan, collection Overlittérature), une présentation / lecture / dédicace sera animée par Médéric Gasquet-Cyrus, en présence de l’auteur, au Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert.

Puisque personne n’a jamais voulu montrer cette « Arlésienne » qu’est Zoé, puisque tout le monde, au Bar de la Marine et sur le Vieux-Port, lui a tout mis sur le dos (au propre comme au figuré) sans jamais lui donner la parole à cette « petite fille très jolie, très coquette et qui ne pensait pas à mal », Gilles Ascaride a décidé de donner chair et verbe à Zoé, la fameuse tante d’une non moins fameuse trilogie marseillaise… et universelle.
Au crépuscule de sa vie, Zoé repasse le film de son existence : l’amour et les plaisirs sexuels, les brimades et les humiliations de sa sœur Honorade, les frasques de Marcus et Fanélie, la tendresse du patron du Bar de la Marine, Césaire, mais aussi la violence des hommes et des femmes, la pauvreté, le racisme, la guerre… et la « morale » d’une époque pas tout à fait révolue qui empêche les femmes de vivre leurs désirs et de disposer de leur corps. Avant l’heure, Zoé était une féministe – ou tout simplement une femme libre. Qui n’a jamais laissé « mesurer les autres ».
Un texte drôle et émouvant, à faire rire, sourire… et fendre le cœur.

Gilles Ascaride a réussi l’exploit – le prodige – d’écrire un merveilleux texte en s’inspirant d’un autre, très connu quoique innommé (à vous de deviner…) ; d’en avoir, qui plus est, approfondi la portée, régénéré le sens et rallumé la fantaisie. Sans avoir rien gommé, bien au contraire, de la tragédie qu’il cache sous le masque de la comédie. Bref, d’avoir créé, à partir d’un classique, un texte moderne, politique, social, féministe. Tout aussi drôle et provençal que son modèle, mais plus alacre, plus « vert » et plus féroce. Encore une fois : plus actuel. Marseille n’est pas, décidément, que la ville du football, du faux « assent » ou des mauvais garçons. Elle est aussi celle des grands, des plus grands écrivains. Béni soit Gilles Ascaride d’avoir su renouer, après tant d’autres, avec cette tradition trop souvent oubliée !

Philippe Caubère

Musée du Terroir marseillais de Château-Gombert
5, place des Héros
13013 Marseille