Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/lefioupe/www/config/ecran_securite.php on line 283
Les éditions du Fioupélan - Marseille en V.O.

Marseille en V.O.

Il y a de cela bien longtemps, bien longtemps, (dix ans, vingt ans, peut-être…), un autocollant sauvagement affiché dans les toilettes de la fac de Lettres d’Aix (on l’a vu !) hurlait à la face du monde : " Quartiers Nord : écoute Marseille en V.O ! ". Depuis sa fondation en 1977, le groupe Quartiers Nord ne cesse de chanter Marseille dans tout ce qu’elle a de plus singulier.

Marseille en version originale, c’est le thème de ce livre quelque peu de biscànti, à travers des chansons, de la tchatche, des histoires et des galéjades. Des chansons, avec pour la première fois l’anthologie intégrale des textes de Quartiers Nord, accompagné d’un cd collector, florilège sonore subjectif qui ravira fans et néophytes. De la tchatche, avec du parler marseillais brut de décoffrage, décrypté par les plus éminents lexicographes vivants entre la Nerthe et la Gineste, le docteur ès marseillitude MGC, et l’iconoclaste spécialiste du gras JMV. Des histoires et de l’Histoire, avec des articles de fond sur Marseille, ses quartiers, ses traditions, mais aussi des textes originaux sur la ville signés de la crème des plumes locales contemporaines. Des galéjades, enfin, avec des délires, des photos et des illustrations dans le plus pur esprit marseillais.

Retour en arrière. A la fin des années 70, la question existentielle du rocker hexagonal de base pouvait se formuler ainsi : le rock’n’roll peut-il se chanter en français ? Sans chichis, Quartiers Nord court-circuite le problème, et montre par l’exemple que l’on peut faire du rock… en marseillais ! Parfois cru, souvent gras, mais toujours bien enraciné dans le réel, le parler marseillais accompagne les riffs sauvages du groupe depuis les débuts. Les textes de Robert " Rock " Rossi et les partitions inspirées d’Alain " Loise " Chiarazzo, les pères fondateurs du groupe nous plongent au cœur de la cité, plus que jamais vivante à travers ses figures et ses quartiers populaires.

Groupe de rock inscrit dans la légende, Quartiers Nord n’a jamais hésité à mêler allègrement les genres sans se soucier des conventions : heavy metal, jazz-rock, antiennes zappaïennes, pulsation reggae, ritournelles napolitaines et chanson marseillaise façon Vincent Scotto. Cet aïoli fort en goût, mixant rock et parodie, a donné naissance à trois opérettes-rock marseillaises aux titres évocateurs : 2001, l’Odyssée de l’Estaque, La Quête du gras ou les aventuriers du chichi perdu et La Pastorale mauresque, spectacles totaux où se côtoient sans façon happening humoristico-théâtral, chansonnettes de la Grande Epoque et rock’n’roll bourru. Le rapprochement avec les grandes heures des revues et des opérettes marseillaises s’est confirmé en 2006 avec l’album Pont transbordeur, singulier assortiment de reprises et de créations, qui effectue bien la liaison entre deux rives, entre deux époques.

A y regarder de plus près, on sent chez Quartiers Nord une grande propension à manier le deuxième, voire le troisième degré, mais surtout un désir de parler de Marseille autrement. Sans jamais tomber dans la démagogie ni revendiquer une quelconque fonction de porte-parole officiel, Quartiers Nord est toujours resté au plus près de la ville et de ses réalités. Marseille, comme on l’aime.

Avec la participation de Gilles Ascaride, Lux B, Henri-Frédéric Blanc, Jacques Bonnadier, Patrick Bosso, Philippe Carrese, Jean-Pierre Cassely, Patrick Cauvin, Jean Contrucci, Jo Corbeau, Patrick Coulomb, Georges Crescenzo, Pierre Echinard, Patrick Fancello, René Fregni, Jean Jaque, Bruno Leydet, Peb & Fox, André de Rocca, Michel Sanz, Serge Scotto, François Thomazeau, Marc Touché, Frédéric Valabrègue, Nardo Vicente, Yves Vincent…

Parution 11/2007
196 pages, 20 €
ISBN 2916819010